Focus sur le métier d’infirmière libérale

Focus sur le métier d’infirmière libérale

Autonomie, minutie et organisation constituent la spécificité du métier d’infirmière libérale. Cette professionnelle de la santé a décidé de quitter l’hôpital pour exercer ses fonctions dans un cabinet indépendant et peut se déplacer à domicile pour soigner ses patients.


Les infirmières libérales s’engagent pour des soins plus sûrs étant donné que la sécurité des patients est au cœur de ses interventions. C’est pour cela que recourir aux prestations de cette experte indépendante est en ce moment de plus en plus sollicité, mais surtout de plus en plus rassurant.

Un vaste domaine d’intervention

L’infirmière libérale peut fournir tous les soins médicaux nécessaires à ses patients. Elle est à même de suivre de près l’évolution de l’état de santé de ses clients. Elle prodigue des soins curatifs et préventifs, tout en respectant les règles sanitaires en vigueur, mais surtout le secret professionnel.
Vous pourrez également recourir aux prestations de cette infirmière à domicile pour un suivi nutritif et la surveillance des éventuels effets secondaires ou complications de votre traitement. Rien de mieux qu’une intervention à domicile pour le suivi parfait de votre traitement et de votre santé.
Elle contribue également au recueil de données cliniques et épidémiologiques ainsi qu’à la participation à des actions de préventions, de dépistage et d’éducation sanitaire. Avec une infirmière libérale, vous serez sûr d’obtenir tous les soins dont vous avez besoin.
Par ailleurs, elle apporte des soins permettant le maintien à domicile des personnes âgées.
On peut en déduire que les infirmières libérales dispensent des soins divers :

  • Soins et surveillances de pathologies chroniques
  • Injections et pansements
  • Perfusions
  • Vérification des pouls, de tension artérielle et de cicatrisation
  • Soins palliatifs
  • Toilettes et soins d’hygiène
  • Garantie du confort du patient, etc

Même si l’infirmière libérale travaille souvent seule, elle est en étroite collaboration avec les autres professionnels de santé et avec les intervenants du secteur social ainsi que médico-social.

Un professionnel bien formé

L’infirmière libérale est soumise à des règles professionnelles en matière de sécurité sanitaire. Une formation qualifiante est obligatoire. Après ces études, elle doit suivre un stage de 24 mois minimum en tant qu’infirmière en structure hospitalière ou en institution spécialisée dans les 6 dernières années.

Un métier respectant les normes en vigueur

La sécurité des patients étant plus que jamais à l’ordre du jour, l’infirmière libérale est soumise à des normes strictes dans l’exercice de ses fonctions. Cette professionnelle de santé se doit de suivre rigoureusement le règlement sanitaire départemental afin d’offrir à ses patients les soins les plus sûrs et les plus appropriés.
Avant d’exercer en libéral, l’aide-soignante doit s’enregistrer auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Elle se déclare également à l’ARS (Agence Régionale de Santé) et à l’URSSAF (Union de Recouvrement des Cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales).

Pour le coût des soins, certaines infirmières à domicile sont conventionnées. Ce qui implique qu’un montant fixe est à la charge de la sécurité sociale ou de l’assurance.
Dans le cas contraire où l’infirmière libérale n’est pas conventionnée, elle peut fixer librement ses honoraires.
Dans tous les cas, elle est tenue d’afficher leurs tarifs dans leur lieu d’exercice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

14 + trois =