Connaissez-vous parfaitement votre pénis ?

Connaissez-vous parfaitement votre pénis ?

Tous les hommes répondront sûrement un grand « oui » à cette question. Pourtant, il y a quelques propriétés physiologiques, parfaitement normales au début, mais sont en réalité des symptômes. Ayez ainsi connaissance de ces signes. Vous saurez mesurer la gravité de la situation.

La maîtrise de l’éjaculation

Ce seront les fonctions principales du pénis qui seront les repères dans cette étude. Seulement, nous allons uniquement prendre les aspects sexuels du pénis, c’est-à-dire les dysfonctionnements pendant les rapports et tous les cas assimilables. Consultez toujours un médecin si vous en souffrez.

Il est question de problème lorsque l’éjaculation est soit trop précoce ou très retardée. C’est la première, en général, qui cause le plus de tort aux hommes. Pour ce cas-ci, il dépasse les limites de l’acceptable dans la mesure où il n’y a systématiquement pas de contact ou de pénétration alors que tous les petits scrutent déjà l’environnement extérieur. Dans le cas inverse, qui est plus favorable, l’éjaculation retardée peut se prolonger, donc inexistence totale. Les causes de cette anomalie sont diverses, troubles de la santé, prises de médicaments ou encore nécessité d’images pornographiques pour éjaculer (d’ordre psychologique)

Dans les deux cas, la résultante commune est la baisse chronique du désir sexuel, tant pour l’homme que pour sa compagne. Il faudra être alerté de cette situation, surtout lorsque cela devient récurrent.

Les symptômes du cancer du pénis

Bien que rare, soit environ 0,7% à 0,8% des cancers chez l’homme, le cancer n’est cependant à négliger. En présence de ces quelques symptômes, le mieux serait de se faire diagnostiquer par un médecin spécialisé. Le premier signe étant l’apparition d’une tumeur maligne, assimilable aux quelques points rouges souvent fréquentés sur cet organe. Pourtant, au fil du temps, la petite enflure ne guérit pas au bout d’un certain temps. La situation commencera à se dégrader : dérivation de couleur au niveau du pénis, rougeur ou encore présence de perte malodorant. Pour faire simple, ne négligez pas les boutons qui apparaissent sur cette partie de votre corps.

Pas besoin de s’affoler pour autant juste en voyant un point rouge sur votre pénis. Comme évoqué auparavant, cet organe est rarement affecté par ce genre de maladie. À titre d’information, les hommes non circoncis sont les plus concernés. Seulement, une bonne hygiène est la meilleure des choix pour éviter que cela se produise.

Les blessures

Évidemment, votre pénis peut se blesser. La cause, des rapports sexuels brutaux. Vous sentirez immédiatement cette fracture soudaine. Ce sont en réalité les corps caverneux qui subissent une rupture. Plus grave encore, l’urètre peut aussi être affecté. Constat, vous aurez un hématome à votre réveil. Du sang se propage sous la peau de votre pénis. À traiter en urgence, car au fil du temps, certains cas ont nécessité des interventions chirurgicales.

En tout cas, la meilleure solution pour ne pas être victime de ce genre de dégât est d’aller doucement dans les rapports. Ainsi, n’abusez  pas de votre virilité, ça risquerait de vous brise, au bon sens du terme. Mis à part les entretiens et les suivis permanents de votre pénis donc, pensez toujours à mettre ces symptômes au premier degré. Ce sont les plus rares, mais aussi les plus dangereux pour votre santé sexuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatorze − cinq =