Les réserves namibiennes à découvrir durant un voyage en Afrique australe

Les réserves namibiennes à découvrir durant un voyage en Afrique australe

La Namibie est un des pays d’Afrique australe qui attire, chaque année, de nombreux amateurs d’écotourisme. En effet, cette contrée regorge de réserves remarquables où les amoureux de la nature auront la chance de vivre des aventures inoubliables.

L’une des aires protégées à découvrir dans ce territoire est le parc national de Bwabwata. Ce site se trouve en effet entre les régions de Caprivi et de Kavango, non loin de la ville de Divundu. Il est une route importante pour la migration des animaux entre le Botswana et l’Angola. En explorant cet endroit, les globe-trotters auront l’occasion d’admirer plusieurs variétés de plantes, à l’exemple de l’ébène africain, du faux mpoane, de l’acacia à girafe et du mongongo. Les vacanciers pourront également observer diverses espèces de mammifères comme le cobe de Lechwe, le zèbre de Chapman, le lion d’Afrique et la hyène tachetée. Pour information, le mois d’octobre est le moment propice pour faire un safari dans ce havre de paix durant un circuit en Namibie.

Etosha, un parc envoûtant de la Namibie

1

Commiphoraglandulosa

Tout d’abord, lors de leurs circuits en Namibie, les amoureux de la nature sont invités à découvrir l’une des réserves du continent africain. C’est le parc national d’Etosha. Cette aire protégée de 22 275 km² est en effet localisée dans la région du Kunene, au nord du pays. Elle est l’un des hauts lieux touristiques du territoire namibien. Elle abrite 134 variétés de plantes. Parmi ces plantes il y a l’Acacia tortilis, le Commiphoraglandulosa, l’Aloelittoralis et le Combretumapiculatum. En s’aventurant dans ce site, les amateurs d’ornithologie auront aussi l’occasion de photographier près de 340 spécimens d’oiseaux. On peut y photographier le perroquet de Rüppell, du cratérope à joues nues, du vautour charognard et du tisserin à tête rousse. Les passionnés d’écotourisme auront également l’opportunité d’apercevoir 114 espèces de mammifères. Parmi ces mammifères on trouve le zèbre de Burchell, la mangouste jaune, le guépard, la girafe et le protèle.

Par ailleurs, une escapade dans ce havre de paix est une chance pour les herpétologues en herbe. Ces derniers ont l’opportunité d’observer de nombreux reptiles et amphibiens. Ces reptiles sont le mamba noir, le crapaud buffle africain et du varan des steppes d’Afrique orientale.

Le parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld, un joyau naturel d’Afrique australe

2

Hoodiagordonii

De plus, au cours de leur circuit en Namibie, les amateurs d’écotourisme iront sûrement explorer le parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld. Cette réserve de 6 045 km² se trouve en effet entre le territoire namibien et l’Afrique du Sud. Elle renferme la flore désertique la plus riche du monde. Elle abrite également le second plus grand canyon de la planète, la Fish River Canyon. En visitant ce site, les globe-trotters pourront en plus apercevoir diverses plantes succulentes. Ces plantes sont l’Hoodiagordonii, le Titanopsishugo-schlechteri et le  Lithopsjulii.

Les vacanciers auront aussi la possibilité d’observer environ 350 espèces d’oiseaux. On peut citer entre autres la chevêchette perlée, du zostérops du Cap, du balbuzard pêcheur et du flamant nain. En outre, un safari dans ce havre de paix est une opportunité pour les estivants de photographier diverses espèces de mammifères. On y trouve le ratel, le lynx du désert, l’oryx gazelle, le pangolin et le springbok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

vingt − quatorze =